Est-ce le moment de renégocier son crédit ?

Est-il encore intéressant de renégocier son crédit dans le contexte actuel ?

Malgré une légère remontée des taux cet été, les particuliers continuent de profiter de taux bas pour leurs crédits immobiliers. A fin novembre, les taux observés sont de 3, 08% en moyenne. Dans ce contexte, les renégociations et rachats de prêts ont été nombreux en 2013. Ils ont représenté jusqu’à 70% des dossiers du premier trimestre de l’année pour certaines agences de courtage comme Meilleurtaux.com.

Mais cet engouement s’est essoufflé en fin d’année, les dossiers de rachat de prêts et renégociation ne représentaient plus que 15% en moyenne des dossiers du courtier à fin octobre. Mais au vu des taux actuels toujours aussi exceptionnels, il est toujours temps et très opportun pour certains emprunteurs de renégocier leurs prêts ou de les faire racheter.

Le nombre d’emprunteurs susceptible d’être concerné est important. Selon une étude réalisée par l’IFOP du 11 au 16 septembre 2013, un français sur trois rembourse actuellement un prêt à un taux moyen d’environ 4, 5 %. Ceux- ci sont été souscrits il y a environ trois ans en moyenne, sur une durée moyenne de dix-huit ans et six mois. Mais sur tous ces emprunteurs, seuls 44% ont tenté de renégocier ou renégocié leurs prêts. En revanche, deux tiers de ceux qui en ont fait la démarche, ont obtenu satisfaction.

Voici les statistiques des taux de Janvier 2014 :

taux-janvier-2014

Selon Sandrine Allonier, Responsable des études économiques de Meilleurtaux.com, les emprunteurs qui ont contracté des prêts il y a moins de cinq ans et dont les taux sont supérieurs à 4, 30% ont intérêt à renégocier. En effet, en ce moment le taux moyen des crédits immobiliers sur 20 ans se négocie à 3, 35% environ.

Il faut néanmoins noter que ce type d’opérations génère des frais supplémentaires, auxquels il faut être attentif. Deux conditions doivent être réunies pour que cela reste intéressant, à savoir:

  • une différence de taux de 1% minimum,
  • le montant des intérêts d’emprunt à rembourser doit être encore important.

Il est généralement recommandé d’être dans le premier tiers de la durée du prêt pour que cela reste intéressant. C’est en effet sur cette courte période, que le plus gros des intérêts sont remboursés.

taux-credits

Mais attention aux frais de rachat qui peuvent être excessifs. Le montant des indemnités de remboursement anticipé est généralement très élevé. De plus, l’emprunteur doit s’acquitter des frais de dossier de la banque et/ ou du courtier.
A cela, il faut ajouter les éventuels frais de garantie.

Au vu des frais inhérents à un rachat, il reste donc préférable d’opter pour l’option d’une simple renégociation auprès de sa banque, si celle-ci est correcte.